CRÉATIONS DE L'ÉQUIPE·Créations Mai 2016

Magali – mai #1

« Bonjour,

Vous est-il déjà arrivé de vous arrêter l’espace d’un instant, pour contempler la beauté d’un lever ou d’un coucher de soleil, écouter le vent dans les arbres, le chant des oiseaux, le bruit des vagues s’écrasant sur la sable? Sentir l’odeur particulière de la brise qui annonce l’hiver, regarder défiler les nuages, faire un arrêt sur un sourire, sur la frimousse de votre animal trop mignon, sur un moment dans les bras de votre cher et tendre, devant le miracle de vos enfants, de la nature, de l’amour, de la vie, de l’univers? N’avez-vous jamais eu cette impression que parfois le temps s’arrête comme suspendu dans un instant de grâce? Un instant qui s’impose à vous par sa beauté stupéfiante et si simple en même temps, et vous pousse à vous arrêter juste un instant?

Pendant ces instants, on se sent si bien, les pensées – et les soucis – s’envolent, et nous ne sommes plus que présents, nous ne faisons qu’un avec nous-même, et tout ce qu’il y a autour. Nous sommes connectés au monde et faisons partie d’un tout. En fait, dans ces instants, nous existons vraiment. Car il n’y a plus d’hier, il n’y a plus de demain, chacun de ces moments nous ramène à simplement être, juste être, dans le présent. Et quand on fait le bilan, on se rend compte aisément que les meilleurs moments dans la vie sont ceux que l’on vit dans ce présent.

Nous ne sommes jamais si bien à la pensée de souvenirs passés que lorsque nous les vivons, ou lorsque nous sommes trop occupés à penser à demain. D’une certaine manière, je crois que chaque fois que nous vivons dans un autre « espace-temps », nous fuyons le présent et nous nous fuyons nous-même, car nous ne sommes plus vraiment là, dans l’ici et le maintenant. Nous ne vivons plus vraiment notre vie, trop occupés à anticiper demain ou à revivre ce qui a déjà été. Pourtant notre vie ne se résume pas à hier ou demain, non, notre vie, c’est bien aujourd’hui, en premier lieu. A quoi bon ressasser ce qui a été ? N’est-ce pas plus sain de seulement accepter ce qui a été, et ce que vous ne pouvez de toute façon plus changer ? Et à quoi bon se soucier à l’excès de demain, que l’on ne peut pas prévoir, et lorsque l’on prend conscience que cela nous coupe du plus important, le présent ?

Est-ce que ces modes de pensées ne nous empêchent pas, comme lors de ces arrêts devant un magnifique coucher de soleil, de profiter du pouvoir de l’instant présent, un pouvoir apportant conscience, confiance, simplicité, sérénité, bonheur, béatitude, repos, et silence bienfaisant ? Est-ce que le simple fait d’être un nombre d’heures souvent important dans l’avant ou dans l’après n’est pas criant d’une vérité dont il est important de prendre conscience ? On peut alors légitimement se poser la question : qu’adviendrait-il si nous parvenions à voir chaque moment de notre vie présente (ou au moins plus de moments) comme un miracle, à la manière de ce coucher de soleil ? Est-ce que la conscience que ce moment est important et particulier car il ne sera plus jamais aussi vivant que maintenant nous apporterait le même sentiment de bien-être et de légèreté ?

Ce n’est pas chose innée et facile, mais je crois personnellement que c’est possible, que l’on peut apprendre à vivre dans le présent, à le recevoir comme un cadeau, et à en tirer les bienfaits sur l’esprit, le corps, et l’âme. Que ce soit à la lecture de ce livre, « le pouvoir du moment présent », annoncé comme le livre du siècle, ou bien en se prêtant à des exercices de pleine conscience, ou simplement en essayant de saisir la beauté de chaque instant, de profiter de chaque petit moment en y voyant sa beauté, car elle est là quelque part, on ne sait juste souvent plus la saisir, la voir, la regarder, et donc en profiter.

Je crois que c’est l’idée générale du pouvoir du moment présent, en tout cas c’est celle que je m’en fait personnellement, à laquelle je travaille chaque jour, et que j’ai voulu exprimer à travers cette réa. Une petite carte toute simple et mise en cadre pour se souvenir chaque jour de ces moments qui me sont importants, et qui résume bien cette idée…

_MG_9642

Côté technique, j’ai utilisé la technique du mois qu’est la texture, en travaillant avec une superposition de papiers, du gesso appliqué avec un mask, et des embellissements. J’ai ajouté un peu d’aquarelles et d’encres pour colorer l’ensemble ☺. Un joli mantra pour ne jamais oublier de vivre dans l’instant présent, et que je vais afficher chez moi dès maintenant 😉

_MG_9650 _MG_9638

Je vous souhaite à tous de très beaux moments ❤

A très vite,

Magali. »

Publicités

Une réflexion au sujet de « Magali – mai #1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s