CRÉATIONS DE L'ÉQUIPE·Créations Juin 2016

Chrystelle – juin #2

Bonjour les POSITIV,

Aujourd’hui, je vous présente un nouveau portrait de Femme!

Il y a parfois au bout de mes feutres une folle envie de rendre hommage!

Comment vous parler de quelqu’un que je connais de loin…

Retraçons l’histoire.

 

En mars 2015 une amie m’a dit, fait une demande sur le POSITIV JOURNAL, ça devrait t’intéresser.

Et j’ai découvert la formule!

J’étais complétement invalide, terrassé par un cancer et bloqué dans mon canapé à cause de graves vertiges, cette situation m’avait rendue fragile et j’ai connu la dépression!

En prenant quelques feutres, je me suis aperçu que je contrôlais d’avantage mes pertes d’équilibre.

Chaque semaine, un sujet était semé sur le POSITIV.

Au début je ne comprenais pas les rouages de ce blog et puis très vite des membres bienveillants m’ont guidée et il y avait une femme, dans l’ombre qui mettait de la lumière sur chaque publication!

De sujet en sujet, je découvrais la personnalité de Zorrotte. Cette femme étais toujours enveloppante et je comprenais que j’étais en connexion avec une très belle personne!

Chaque semaine, je me suis mise a créer, attendant toujours avec impatience le lundi d’après! En fait, je n’avais plus que ça en tête: réaliser les sujets comme un défit.

J’ai vite compris l’interaction avec les membres du Positiv, et chaque personne avait toujours un mot agréable à déposer dans les commentaires!

Au mois de juin 2015, badaboum, une nouvelle opération me tombait dessus pour m’extraire une nouvelle masse suspecte à la tête. Mais cette fois, je ne me sentais plus isolée!

J’ai expliqué ma parenthèse au groupe pour cause d’hospitalisation! Et là, coup de foudre amical avec une artiste du groupe, une étoile qui avait la même histoire que la mienne!

(Depuis, nous nous sommes rencontrées et nous passons nos soirées à palabrer.)

Et il y a eu Cara, vous savez, l’artiste qui fait plein de magnifiques visages sur le POSITIV, elle non plus ne m’a pas lâchée lorsque j’étais à l’hôpital!

Dans le service, ils m’ont vu dessiner, tout le personnel soignant est venu regarder mon joli bloc de dessin!

Et je me suis rendu compte, que là, toujours dans l’ombre, il y avait Morvana qui orchestrait, sans s’en douter, mon chemin dans la tenacité et la guérison!

 

En fin d’année, Morvana me demandait de faire parti de l’équipe du POSITIV JOURNAL en association avec d’autres créatrices. QUEL GROUPE!

Une nouvelle aventure et d’autres très beaux liens prenaient vie!

 

Alors aujourd’hui, à notre Zorrotte je voudrai dire mille merci.

Merci d’avoir agité sa bienveillance au dessus de mes tourments!

Merci de m’avoir donné la liberté de m’exprimer, de m’estimer.

Merci de m’avoir montrer un nouveau chemin bien plus éclairé.

Merci pour ses idées, pour nos échanges!

Merci pour toutes nos ressemblances (et pourquoi pas pour toutes nos différences aussi).

Merci pour toutes ces personnes formidables avec lesquelles j’ai trouvé du lien grâce à son talent d’unir!

Merci pour toutes ces surprises, ces cadeaux remplis de petits bonheurs.

Merci pour toute cette résilience.

 

Chère Morvana,

Je suis l’exemple qui peut témoigner que tes actions sont utiles et que tu as la capacité incroyablement humaine de semer au vent tant de belles choses.

Nous sommes au printemps, il est temps de récolter ce qui a pu éclore, une fois encore ; LA SOLIDARITE et L’AMITIE.

Je vais bien.

JE  : c’est un peu toi,

VAIS : j’ai trouver mon chemin,

BIEN : terme POSITIV

 

J’ai fait ce dessin, comme une enfant qui s’appliquerai à faire un cadeau d’anniversaire.

J’ai arpenté les traits de ce doux visage et j’ai fleuri ma page de symboles!

Voilà, je vous présente le portrait de la créatrice de votre POSITIV JOURNAL, une femme incroyable,  qui je l’espère, vous aura apporté autant le bien-être que ce le fût pour moi.

portrait Zorrotte par Chrystelle

Comme toujours je vous quitte sur les paroles d’une chanson. Je choisi un texte de Serge Lama que je dédicace à Morvana.

 

C’EST MON AMI ET C’EST MON MAITRE

J’ai essayé à cent reprises 
De vous parler de mon ami 
Mais comment parler d’une église 

Dont l’accès vous est interdit ? 
Mais ce soir je sens sous ma plume 
Un fourmillement familier
Quand le soleil du cœoeur s’allume
L’éteindre serait un péché
C’est mon ami et c’est mon maître
C’est mon maître et c’est mon ami
Dès que je l’ai vu apparaître
J’ai tout d’suite su que c’était lui
Lui qui allait m’apprendre à être
Ce que modestement je suis
Comme une chèvre vendéenne
De ses secrets il est jaloux
Et même s’il a de la peine
Il ne vous parle que de vous
Il conserve de son bel âge
Un sourire au fond de ses yeux
Et je me dis que c’est dommage
De vous le décrire sans cheveux
C’est mon ami et c’est mon maître
Je le vouvoie encore aujourd’hui
Et quand j’ai mal dedans mon être
Je passe une heure ou deux chez lui
L’air qu’on respire à sa fenêtre
C’est l’air le plus pur de ParisIl porte en lui dur comme une arme
Un orgueil au-delà de tout
Au point que même au bord des larmes
Il vous fera croire qu’il s’en fout
C’est lui qui a fortifié mon âme
Et si je suis encore en vie
Je n’le dois pas à cette femme
Qui me rend heureux aujourd’hui
Mais à mon ami à mon maître
Et dans la chanson que voici
Je sais qu’il va se reconnaître
Mais puisque nous sommes entre amis
Ce soir je peux bien me permettre
De vous le présenter aussi
Pour ma part je la tutois
et je vous la décris avec de long cheveux!
Plein de bisanges et un bel été à tous
LA BICHE
Publicités

Une réflexion au sujet de « Chrystelle – juin #2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s